La gomme shellac provient de la résine polyester sécrétée par la femelle d'un insecte (Laccifer lacca) qui parasite certaines essences tropicales en Inde et en Thaïlande, les protégeant ainsi des intempéries.

La partie colorante des résines est extraite après un lavage à l'eau. La partie insoluble est utilisée pour produire une cire puis, par extraction avec un solvant, la résine shellac.

Ses propriétés filmogènes, adhésives et plastifiantes sont attribuées à la présence de composés analogues à ceux de certaines cires. On utilise aussi la cire shellac pour les mascaras, les rouges à lèvres, les eyeliners et les laques à ongles brillantes.