Couleurs d’arsenic 

Les pigments arsenicaux comme l’orpiment et le réalgar sont très connus et abondamment cités dans la littérature. Il existe aussi une terre jaune et une résine rouge qui sont souvent confondues avec l’orpiment et le réalgar, mais qui n’ont pas la même composition puisqu’ils ne contiennent pas d’arsenic.

Une étude en microspectrométrie Raman a permis d’identifier les pigments arsenicaux, et donc de les différencier de la terre jaune et de la résine rouge. Ces pigments arsenicaux ont été rapidement reconnus comme toxique par les peintres. Ceux-ci les utilisent tels quels ou avec une préparation par sublimation (1380).

L’orpiment peut être utilisé en mélange avec l’indigo pour donner du vert, ou avec l’azur fin pour former un vert plus intense. Il existe d’autres mélanges qui permettent d’obtenir une couleur chair (mélange de vermillon, le sulfure de mercure HgS ou cinabre et de blanc de plomb, le carbonate basique de plomb 2PbCO3 Pb(OH)2). L’orpiment (As2O3) est réputé pour sa couleur jaune lumineuse et ses paillettes. On retrouve cet orpiment dans les manuscrits coptes, avec du vermillon pour le rouge/orange, et un mélange d’indigo et d’orpiment pour le vert.

De nombreux textes anciens citent un pigment jaune sans en préciser la nature (références 1, 2, 3, 4) et dans le trésor de Toutankhamon, on a retrouvé une palette de peintre avec une couleur jaune. Quel en est le pigment ? Il faudrait pouvoir l’étudier.

Très récemment, un autre dérivé d’arsenic, le pararéalgar (As4S4), a été mis en évidence. La transformation du réalgar (rouge) en pararéalgar (rouge et friable) se fait"naturellement " sous l’action de la lumière et la nature du pigment original reste débattu.

Conférence de Claude Coupry au CNAM mai 2005
Laboratoire de Dynamique, Interactions et Réactivité

Textes de référence :
1) Théophraste, Traité de Théophile (XIe)
2) Jean le Bègue (1431), Réceptaire avec de nombreuses recettes commentées
3) Traité des simples : herbier (sans échantillon) avec la pharmacopée de l’époque
4) Traité des Italiens