Les fluctuations d’abondance des polychètes à faible durée de vie, comme Mediomastus sp., suivent les variations du débit du Rhône avec un décalage de 1 à 3 mois (A), tandis que celles des polychètes à durée de vie longue, comme Sternaspis scutata, s’observent avec un décalage de 2 à 3 ans (B). Courbes des sommes cumulées des écarts à la moyenne. Contact : C. Salen-Picard.