Evolution temporelle de la température de la mer et du vent de surface dans la région IFA de COARE (cf fig.1), mesurée par 8 des bateaux présents. On peut identifier la trace en surface des trois coups de vent d'Ouest (bien que le maximum se trouve vers 850 hPa) et des périodes de vent faibles. Le coup de vent du mois de décembre est le plus marqué du fait de son intensité plus forte et de sa position géographique en latitude correspondant bien à la zone de l'IFA. En parallèle on peut observer les variations de températures de la surface de la mer avec des chutes de 1 à 2°C.


CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE MÉTÉO


© CNRS- Météo-France, 42 Av. G. Coriolis, 31057 Toulouse Cedex