Evolution saisonnière de la température de l'océan pacifique équatorial entre 0 et 250 m de profondeur, de 1979 à 1993, en deux zones caractéristiques: à l'est (figure du haut), où à lieu la remontée d'eau froides particulièrement active en fin d'année ("upwelling" saisonnier) et à l'ouest, (figure du bas), où se situe le réservoir des eaux les plus chaudes du pacifique. Ces mesures résultent du réseau TOGA-XBT déployé sur les navires marchands.
Les épisodes El Niño de 1983, 1987 et 1991-92 sont particulièrement visibles ainsi que celui de la Niña 1988.

 


LABORATOIRE D'OCÉANOGRAPHIE PHYSIQUE


© CNRS- IRD, Centre IRD de Nouméa,BP A5, Nouméa, Nouvelle Calédonie