Surface glacée d'Europe, un satellite de Jupiter : sous sa très épaisse croûte de glace, réduite cependant par endroits à une dizaine de kilomètres, Europe pourrait abriter un océan d'eau salée.
Cette portion de surface est traversée de grandes fractures parallèles. C'est le long de telles fractures, analogues aux rifts sous-marins des fonds océaniques terrestres, que pourrait remonter l'eau liquide des profondeurs qui gèlerait alors instantanément aux températures régnant en surface. (Cliché NASA)