Liaisons hydrogène formées dans l’eau liquide à température ambiante.
Seules les liaisons hydrogène étant représentées, on peut identifier les molécules liées à une, deux, trois ou quatre molécules voisines. On peut remarquer que, malgré une distribution spatiale aléatoire de ces liaisons, les molécules ayant beaucoup de liaisons se trouvent naturellement dans certaines régions. (A. Geiger, F.H. Stillinger and A. Rahman, J. Chem. Phys. 70)