L'agriculture utilise à elle seule, via l'irrigation, 70 % des prélèvements mondiaux en eau. Une évolution des techniques d'irrigation en particulier, de façon à diminuer notablement les pertes, sont désormais indispensables.

© DR