moteur mode emploi plan du site sommaire






CNRS-Géomanips

Début de remplissage de l’appareil expérimental




Toute la préparation

Pour représenter la croûte terrestre, une couche de silicone et une couche de sable de Fontainebleau sont superposées dans une boîte rectangulaire entre un bord fixe et un piston mobile. L’écartement du piston fera subir une extension au contenu de la boîte.

L’appareillage est constitué d’une boîte à trois parois fixes de dimension 30 cm x 80 cm x 80 cm et d’un piston mobile. Ce piston est actionné par deux moteurs asservis à un ordinateur qui permet d’en programmer la vitesse d’extension. Une paroi horizontale est solidaire de la base du piston. L’étirement des matériaux déposés au-dessus s’initiera donc à la base, entre la partie fixe du fond de la boîte et la paroi horizontale mobile tirée ici vers la droite. Cette limite est nommée la «discontinuité de vitesse» (en abrégé : DV). Le long de cette discontinuité, les forces extensives sont maximales et parallèles à la direction de déplacement du piston.




 





CNRS-Géomanips