moteur mode emploi plan du site sommaire




CNRS-Gˇomanips

© John Holden





Au cours du temps, les sédiments du plancher océanique et, ceux apportés par les fleuves et déposés loin des marges continentales, s’accumulent sur le fond des océans. Mais ces fonds sont en permanente dérive tels des « tapis roulant ».

• Que deviennent les sédiments, lorsqu’ils s’approchent d’une zone de subduction ?
• Comment vont-ils se comporter, coincés entre deux plaques convergentes ?
• Vont-ils être engloutis avec la plaque plongeante ou s’accoler à l’autre plaque ?


Les géologues ont longuement arpenté les continents. Mais, quand au XXè siècle, ils se sont intéressés aux fonds des océans la notion de terrain d’étude s’est considérablement élargie ! Dans ce module de Géomanips, vous découvrirez cette facette sous-marine du terrain des géologues, à laquelle seuls les chercheurs peuvent accéder.

L’imagerie des fonds et leur vision directe grâce à des plongées en submersibles ont précisé les topographies, les structures géologiques des prismes d’accrétion sédimentaires.
Dans les Alpes, vous pouvez visiter à pieds secs l’un de ces prismes sous-marin désormais émergé !




CNRS-Geomanips