moteur mode emploi plan du site sommaire





CNRS-Geomanips

Jacques Malavielle



« La structure interne des prismes était connue grâce aux profils sismiques et aux prismes émergés, à la Barbade par exemple, avant que des modélisations ne soient réalisées. Mais, grâce aux expériences, les mécanismes de déformation interne ont été mieux compris. Par exemple, on a mis en évidence le rôle de paramètres variés (influence de la friction sur la pente moyenne, impact des aspérités en subduction…) sur la structure et l'évolution des prismes »

et, extrapolant aux millions d’années de l’histoire de la Terre :
« De nombreux chercheurs ont utilisé, et utilisent encore les résultats des manips pour interpréter et comprendre les mécanismes de formation des prismes fossiles et même des chaînes de montagnes ».

 


Allez dans les Alpes, et vous retrouverez des prismes à plusieurs échelles, du prisme de sédiments marins fossilisé aux déformations d’ensemble de la croûte selon des mécanismes comparables.




 





CNRS-Geomanips