Wany robotics : des robots qui vous veulent du bien
Vous lisez tranquillement votre journal lorsque vous entendez le doux ronronnement de l'aspirateur s'approcher de vous.
Inutile de lever vos pieds : votre aspirateur automatique les a détectés et les contourne. Pendant ce temps, un autre petit robot mobile ouvre une boite de conserve et donne à manger à votre chien. Impensable ? Plus pour très longtemps si l'on en croit les formidables capacités de Pekee, le petit robot mobile conçu par la société Wany basée à Montpellier.
Pekee a plus d'un capteur dans son sac
Ce petit engin à roulettes pourrait en effet intégrer très vite notre quotidien grâce à la multitude d'applications qu'il promet. Doté de nombreux capteurs, capable de se déplacer en évitant les obstacles et d'aller se recharger en énergie sans intervention humaine, Pekee présente surtout l'avantage d'être une plate-forme ouverte à toute technologie. Robot ménager, gardien d'appartement, aide aux personnes handicapées, support de recherches pour les laboratoires ou simple jouet, tous les espoirs sont donc permis avec ce petit bijou de la robotique.
S'il est un support ouvert à de nombreux apports technologiques spécifiques à telle ou telle utilisation, Pekee est avant tout un petit robot mobile très sophistiqué ! "Les nombreux capteurs, une vingtaine environ, permettent à notre robot de se repérer et se déplacer dans un lieu donné, explique Emmanuel Mateo, l'un des pères fondateurs de la PME avec Laurent Tremel, Erwann Lavarec et Pierre-Emmanuel Thuret. Il mesure les distances grâce à des capteurs infrarouges exclusifs et brevetés, perçoit la lumière et ressent les chocs. Des gyromètres l'aident également à s'orienter et à choisir le meilleur chemin tout en évitant les obstacles. En outre, Pekee est équipé d'une microélectronique embarquée qui lui permet de communiquer par WIFI, un réseau local sans fil à haut débit, avec un éventuel poste de commandement externe."
Autant dire que le petit robot aux formes arrondies a une très bonne perception de son environnement. Si une plus grande précision est nécessaire, aucun problème : un système de positionnement par satellite (GPS) peut être intégré à ses circuits.
Des robots multifonctions pour la vie quotidienne
L'histoire de la société Wany débute au milieu des années 90, lorsque des chercheurs du Lirmm(1) décident de construire un robot pour illustrer leurs cours à l'université. Résultat ? Leur invention attire l'attention de leurs confrères chercheurs et de l'industrie. La société qu'ils fondent en septembre 2000 est récompensée deux années de suite par le Ministère de la recherche dans le cadre d'un concours de création d'entreprise.
Aujourd'hui, Wany Robotics emploie vingt-quatre salariés et multiplie les partenariats avec des fabricants d'aspirateurs, de jouets et autres industriels. "En effet, notre société ne se contente pas de fournir le petit robot mais accompagne ses clients dans la transformation de celui-ci et l'ajout de nouveaux éléments pour faire leurs propres produits, note Michael Modjeska, responsable de la branche Marketing et Communication de Wany. Si aujourd'hui, les robots Pekee se contentent souvent d'effectuer une tâche unique, c'est uniquement pour des raisons de marché économique : il n'existe en effet aucun obstacle technologique pour en faire des robots multifonctions." Sous une forme ou une autre, Pekee a donc de bonnes chances de devenir à terme un élément incontournable de notre vie quotidienne.
(1) Laboratoire d'informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier.
Le robot PEKEE
Pekee, un robot à tout faire
En Savoir +
Contacts :
Michael Modjeska, www.wanyrobotics.com