@ Henri Chamoux

Henri ChamouxChargé d’étude documentaire

CNRS crystal medal

Dans son domaine, Henri Chamoux est mondialement connu pour avoir inventé, en 1998, l’Archéophone, une version contemporaine des phonographes du début du XXe siècle. Cet appareil est le seul dispositif moderne permettant de numériser, sans les abîmer, les cylindres phonographiques de tous formats, produits à partir de 1888. Désormais, il équipe de nombreuses bibliothèques et archives dans le monde, comme la Bibliothèque nationale de France ou la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis. En lien avec cette invention, Henri Chamoux s’est lancé dans un autre grand projet : la création de la Phonobase, disques et cylindres de la Belle Époque en ligne. Cette base web rend accessible à un large public plus de 10 000 documents sonores produits avant 1914 ! Enfin, parmi ses autres grands travaux, on compte la numérisation, au moyen de l’Archéophone, de l’enregistrement du procès de Nelson Mandela, initialement gravé sur cylindres souples entre 1963 et 1964. On peut aussi citer sa thèse «La diffusion de l’enregistrement sonore en France et à la Belle Époque (1893-1914), artistes, industriels et auditeurs du cylindre et du disque». Soutenu à l’université Paris I en 2015, ce travail a reçu la plus haute mention. Preuve de sa grande expertise en numérisation d’archives sonores, l’inventeur assure désormais des missions de formation dans ce domaine.