Logo image de fond
La lettre d'info des Instituts du CNRS
Flèche gauche Édition du 11/06/2013Flèche droite
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

Institut des sciences biologiques (INSB)

Comment expliquer la préférence visuelle des nouveau-nés pour les actions humaines ?

Vignette

La préférence visuelle des nouveau-nés pour les actions humaines est liée au déplacement spatial qu’elles génèrent, c'est-à-dire à leur but. Ce résultat publié dans la revue Developmental Psychology a été obtenu par des chercheurs du Laboratoire de psychologie et neurocognition (CNRS/Université Pierre Mendès/Université de Savoie) en collaboration avec le Centre de recherche sur la cognition et l’apprentissage (CNRS/Université de Poitiers/Université François-Rabelais Tours), l’Université de Tübingen en Allemagne, la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de Genève en Suisse et une maternité grenobloise.

Une collaboration internationale pour lutter contre les tumeurs du cortex surrénal de l'enfant

Vignette

Un programme de dépistage et de surveillance clinique pour le diagnostic et le traitement précoces des tumeurs du cortex surrénal de l’enfant a été mené avec succès dans un État du sud du Brésil. Ce programme, dont l’impact est rapporté dans Journal of Clinical Oncology, a été mis en œuvre par des chercheurs du laboratoire international associé NEOGENEX, qui regroupe l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (CNRS/Université Nice Sophia-Antipolis), l’Hôpital Pelé Pequeno Príncipe au Brésil et son centre de recherche, en collaboration avec l’Hôpital de recherche pour les enfants St. Jude aux États-Unis.

Institut de chimie (INC)

Cancer : une alternative aux stratégies anti-angiogéniques

Vignette

Des chercheurs du Centre de biophysique moléculaire (CNRS) viennent de mettre au point une nouvelle stratégie anticancéreuse qui normalise les vaisseaux de la tumeur, réduit le développement tumoral et permet une meilleure accessibilité et une meilleure efficacité des traitements.

Des nano-composites hybrides organiques/inorganiques pour le transport de l'information

Vignette

Le développement actuel de nos sociétés repose sur leur capacité à transmettre toujours plus vite de plus en plus d'informations. Ceci génère une forte demande de systèmes de transmission novateurs, performants, robustes, bons marchés et durables.

Didier Cot : l'infiniment petit pour tous

Vignette

Spécialisé en microscopie à balayage, Didier Cot est responsable de ce secteur à l’Institut européen des membranes (CNRS/Université Montpellier 2/ENS chimie Montpellier). Au-delà de sa mission, cet ingénieur contribue largement à la diffusion des images du nano-monde à l’instar d’une exposition dédiée aux aveugles réalisée récemment. Pour l’ensemble de sa carrière, Didier Cot a reçu le Cristal du CNRS le 31 mai 2013.

Du nouveau dans la polymérisation catalytique de l'éthylène

Vignette

Le polyéthylène est le polymère le plus produit industriellement. Sa popularité réside en ses propriétés uniques, son absence de toxicité, et son faible coût lié à des procédés de fabrication performants et à l’utilisation du monomère le plus accessible et le moins cher du marché, l’éthylène. L’identification de voies d’accès directes à des polyéthylènes téléchéliques, qui comportent à chacune de leurs extrémités un groupement fonctionnel, reste un défi majeur en catalyse de polymérisation. Ces groupements permettent en effet de réaliser des liaisons entre chaînes de polymères. Des chercheurs du laboratoire Chimie, catalyse, polymères et procédés (CNRS/Université Lyon 1/CPE Lyon) viennent de mettre au point un procédé de synthèse de polyéthylènes téléchéliques par voie catalytique. C’est la première fois que ce type de brique élémentaire est obtenu directement par catalyse de polymérisation de l’éthylène, rendant envisageable une production à grande échelle de ces nouveaux matériaux. Ces travaux font l’objet d’un dépôt de brevet et d’une publication parue dans le journal Angewandte Chemie.

Institut écologie et environnement (INEE)

Des fractales pour étudier les manchots !

Vignette

Cet objet mathématique conçu pour décrire les objets aux formes irrégulières et/ou complexes, a trouvé une nouvelle application en écologie. Chercheur CNRS à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (CNRS/Université de Strasbourg), Yan Ropert-Coudert l’utilise pour analyser le comportement de pêche des manchots pygmées.

Domestication de la vigne : un long processus

Vignette

On pensait, à tort, que la domestication de la vigne s’était imposée rapidement. L’étude de dix-sept sites romains du sud de la France, menée notamment par Laurent Bouby, ingénieur de recherche CNRS au Centre de bio-archéologie et d’écologie (CNRS/Université de Montpellier 2/EPHE/INRAP), montre que la vigne domestiquée a mis du temps à supplanter la vigne sauvage dans les cultures.

Mission scientifique française à Fukushima

Vignette

Début juin, une mission scientifique de six semaines à Fukushima est entreprise par des membres du Laboratoire d'écologie des hydrosystèmes naturels anthropisés (CNRS/Université Lyon 1/ENTPE), et du Service de recherche et d’expertise sur les risques environnementaux de l’Institut de radioprotection et de sureté nucléaire. Le but : étudier les rainettes, animaux de référence pour évaluer de manière pertinente l’impact de la catastrophe de 2011. Cette étude devrait fournir des connaissances sur les conséquences, tant biologiques que comportementales, de l’accident nucléaire sur l’espèce étudiée.

Quand le mercure empêche la reproduction des mouettes arctiques

Vignette

Une équipe de chercheurs franco-norvégiens, parmi lesquels Olivier Chastel, chercheur CNRS au Centre d’études biologiques de Chizé, vient de montrer que les taux élevés de mercure retrouvés chez les mouettes tridactyles du Spitzberg affectaient directement les hormones responsables de la reproduction chez ces oiseaux.

Institut des sciences humaines et sociales (INSHS)

Projet Alzheimer, immigration et bilinguisme (ALIBI)

Vignette

Développé par Mélissa Barkat-Defradas au sein du laboratoire Praxiling (CNRS/Université Montpellier 3), le projet ALIBI vise à étudier l'impact de l'attrition langagière sur l'évaluation et la prise en charge des patients immigrés bilingues souffrant de la maladie d'Alzheimer. Ce projet vient de faire l'objet d'une publication dans la revue Rééducation orthophonique, dans laquelle les auteurs font un état des connaissances relatives au bilinguisme chez les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Institut de physique (INP)

Développements instrumentaux au service de l'analyse

Vignette

Inauguré le 6 juin dernier, l’Institut Lumière Matière (CNRS/Université de Lyon 1) est né de la fusion de trois laboratoires. Il regroupe 300 chercheurs, physiciens ou chimistes, dans le but d’explorer la matière sous toutes ses formes, à toutes les échelles spatiales et temporelles.

En combien de temps un bouchon se forme-t-il à un rétrécissement de chaussée ?

Vignette

Des physiciens ont déterminé le temps que met un canal à voie unique pour se bloquer. Leur résultat s’applique aussi bien à la circulation des véhicules sur des routes à voie unique qu’à la filtration de suspensions de particules solides ou de macromolécules au travers de microcanaux biologiques ou artificiels. Ce travail fait l’objet d’une publication dans la revue Physical Review Letters.

Tester simplement les liens d'un réseau quantique

Vignette

Des physiciens parisiens et genevois ont mis au point une nouvelle approche pour tester simplement l’opérationnalité des liaisons élémentaires dans un réseau de communication quantique à grande distance. En contraste avec les techniques utilisées jusqu’à présent, cette méthode, qui fait l’objet d’une publication dans la revue Physical Review Letters, repose sur des mesures locales et ne requiert pas d’hypothèse sur le lien testé.

Un laser aléatoire à atomes froids

Vignette

Des physiciens niçois viennent de réaliser un laser sans miroir dans un nuage d’atomes froids. Ils envisagent d’utiliser ce premier « laser aléatoire » utilisant une vapeur atomique pour élucider le rôle de la diffusion dans l’émission dans les lasers naturels observés en astrophysique dans des gaz stellaires ou des atmosphères planétaires. Ce résultat est publié dans la revue Nature Physics.

Institut national des sciences de l'Univers (INSU)

L'énergie noire vient-elle du vide quantique ?

Vignette

Des chercheurs français, notamment de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (CNRS/UPS), proposent une origine physique à l’énergie noire. Il s’agirait de l’action gravitationnelle du vide quantique présent dans une dimension supplémentaire de l’espace. Considérée depuis très longtemps en physique, l’amplitude de l’action gravitationnelle du vide quantique était néanmoins estimée à des valeurs allant bien au-delà de celles autorisées par les observations à l’échelle cosmologique: quelques 10120 fois la densité actuelle de l’univers. Cette situation a conduit les cosmologistes à chercher d’autres mécanismes pour expliquer l’accélération de l’expansion de l’univers, comme la quintessence ou des modifications de la relativité générale. Leurs travaux font l'objet d'une publication dans Astronomy & Astrophysics.

L'essentiel de la croûte continentale formée entre 3,8 et 2,7 milliards d'années

Vignette

Il y a 3,5 milliards d’années, soit environ 1 milliard d’années après la formation de la Terre, une croûte continentale importante occupant environ la moitié de son volume actuel existait déjà. C'est ce que vient de montrer une équipe franco-britanique par l'analyse géochimique de l'argon (40Ar et 36Ar) présent dans des inclusions fluides de tailles micrométriques contenues dans des quartz de la formation Dresser, région de North Pole (Australie du sud-ouest). Ces travaux sont publiés dans la revue Nature du 6 Juin 2013.

Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Jonathan Rangapanaiken (INC) ; Conceicao Silva, Halima Hadi, Benjamin Gonthier (INEE) ; Jean-Michel Courty, Catherine Dematteis, Simon Jumel (INP) ; Delphine Demols, Benoît Rittaud (INSMI) ; Christina Cantrel (IN2P3) ; Anne de Reyniès, Sophie Timsit (INSB) ; Armelle Leclerc (INSHS) ; Arlette Goupy (INSIS) ; Pauline Casadio-Loreti (INS2I) ; Loïc Bommersbach, Christiane Grappin, Dominique Armand (INSU).