Gaëlle Poignand
© Poignand

Gaëlle PoignandTechniques expérimentales en thermoacoustique

Médaille de cristal du CNRS

Ingénieure d'études en techniques expérimentales au Laboratoire d'acoustique de l'université du Mans(Laum)1 , en charge des dispositifs expérimentaux et de leur instrumentation pour l'Opération de recherche sur la thermoacoustique.

Depuis plus de vingt ans, Gaëlle Poignand mène des travaux sur les machines thermoacoustiques2 . Ces machines utilisent l'interaction entre une onde acoustique et un matériau poreux afin de produire du travail à partir de chaleur (moteur) ou de créer un flux de chaleur induit par les ondes acoustiques (pompe à chaleur). Depuis janvier 2022, elle anime l'Opération de recherche « thermoacoustique » du Laum, qui réunit un directeur de recherche CNRS, un maître de conférences, des doctorants et postdoctorants. Sa contribution a été particulièrement significative avec le développement d'une nouvelle architecture dite compacte-coaxiale, et un prototype qui a démontré la possibilité de générer un champ acoustique qui maximise l'efficacité d'un système de taille réduite. Également responsable locale pour le laboratoire d'un projet ANR sur la réfrigération thermoacoustique et de contrats de recherche partenariale, notamment avec PSA, Gaëlle Poignand a participé à la publication de seize articles.

  • 1CNRS/Le Mans Université
  • 2L'effet thermoacoustique est la conversion de chaleur en énergie acoustique et vice versa.

CV

  • 2006 :  Doctorat en thermoacoustique au Laboratoire d'acoustique de l'université du Mans

  • 2006 :  Ingénieure à l’Energy Centrum of Netherland

  • 2008 :  Ingénieure au Laboratoire de Mécanique des fluides et d’acoustique3

  • 2010 :  Entrée au Laboratoire d'acoustique de l'université du Mans comme ingénieure

  • 2018 :  Ingénieure d’études 

  • 3CNRS/École centrale de Lyon/Insa Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1