Le CNRS se réjouit de la libération de Roland Marchal et demande celle de Fariba Adelkhah

Institutionnel

Le CNRS se réjouit de la libération, vendredi 20 mars, de Roland Marchal, chargé de recherche au CNRS et chercheur au Ceri (Sciences Po-CNRS), après 289 jours d’emprisonnement arbitraire dans les prisons iraniennes. Le CNRS demande aux autorités iraniennes la libération immédiate de Fariba Adelkhah, anthropologue et chercheuse à Sciences Po, dont l’état de santé reste préoccupant.

Contact

CNRS - Bureau de Presse