Page 43

CNRS_RA2013

41 TERRE MODÉLISATION Peut-on prévoir l’intensité des ouragans et des typhons en lisant dans les bulles de savon ? C’est en quelque sorte ce qu’ont fait des physiciens qui ont étudié les tourbillons qui apparaissent sur ces bulles pour modéliser les écoulements atmosphériques. Ils ont pu en tirer un modèle simple pour prévoir l’intensité des cyclones. Nature Scientific Reports Décembre 2013 CLIMAT Le gaz carbonique atmosphérique est le principal responsable du réchauffement climatique. On sait que son absorption par l’océan a rapidement diminué entre 1997 et 2006 dans la zone subpolaire de l’Atlantique nord. Une équipe franco-espagnole a identifié une des causes de cette diminution : le ralentissement du « tapis roulant » océanique, qui transporte les eaux chaudes en surface vers les hautes latitudes et les eaux froides en profondeur vers le sud. Nature Geoscience Janvier 2013 2 4 BIODIVERSITÉ À l’horizon 2100, le niveau de la mer devrait augmenter de 1 à 3 mètres en raison du réchauffement climatique. Un modèle montre qu’entre 6 % et 12 % des milliers d’îles étudiées pourraient être alors totalement submergées, soit 10 000 à 20 000 îles à l’échelle mondiale. Environ 300 espèces endémiques insulaires risqueraient alors fortement de disparaître, tandis que des milliers d’autres verraient leur habitat se réduire de façon dramatique. Global Ecology and Biogeography Nature Conservation Août 2013 Novembre 2013 © Underwater Earth / Catlin Seaview Survey - www.catlinseaviewsurvey.com © Ifremer / Ovide


CNRS_RA2013
To see the actual publication please follow the link above