Page 58

CNRS_RA2013

Royaume-2 786 Canada 1 275 États-Unis 4 803 Brésil 770 Portugal 564 4 000 2 500 1 000 500 100 2 1 Les copublications du CNRS dans le monde en sciences de la matière et de la vie (hors SHS) – moyenne annuelle 2011-2012. (40 accords), les PICS2 (312), les GDRI3 (105), les LIA4 (158) et les UMI (30), le CNRS dispose d’une panoplie d’outils de politique internationale unique dans le paysage français de la recherche. On observe un positionnement géostratégique axé sur les parte-nariats d’excellence, notamment avec les États-Unis, les pays eu-ropéens, le Japon et Singapour et un positionnement significatif en Amérique latine, Inde et Chine. Autre constat intéressant, une tendance à une structuration plus importante des collaborations, qui s’est par exemple traduite par une hausse de 25 % du nombre de LIA depuis 2011. Le CNRS est en revanche moins présent institutionnellement dans certaines zones dont le potentiel scientifique est intéressant pour l’organisme. En conséquence de quoi le directeur de la DERCI pré-voit de renforcer la coopération avec des zones en développement scientifique comme l’Afrique et le Moyen-Orient et avec des pays encore peu fréquentés par les chercheurs tels que l’Australie et la Nouvelle-Zélande, par le développement d’outils prospectifs comme les conventions d’échanges. Des chercheurs d’excellence : le programme Idées (7,5 milliards d’€) Part des projets signés par le CNRS dans les 564 projets ERC français Nombre de projets des pays impliqués dans les programmes Marie-Curie dont le CNRS est contractant (contrats signés du 7e PCRD) – 16 premiers pays 121 89 60 29 13 23 Des infrastructures performantes : le programme Capacités (4,1 milliards d’€), sous-volet Infrastructures 33,7 % Part des projets signés par le CNRS dans tous les projets infrastructures du programme Capacité Le CNRS est présent dans des infrastructures soutenues par l’Europe. Le CNRS est un acteur incontournable des grandes infrastructures européennes. 56 2013, UNE ANNÉE AVEC LE CNRS 37,1 % (209 projets) 62,9 % CNRS contractant CNRS non contractant Dans ce programme où l’excellence des chercheurs prévaut, le CNRS est particulièrement bien placé à l’échelle française comme à l’échelle européenne. Des leviers pour favoriser la mobilité : le programme Personnes (4,8 milliards d’€) 125 83 14 27 55 42 13 32 27 25 Dans ce programme de soutien à la mobilité, les chercheurs du CNRS ont formé de nombreux réseaux impliquant 38 pays, du Portugal à la Suède et de la Grèce à l’Irlande. Source data FP7 : Commission européenne, E-CORDA – FP7 grants agreements and participants database – 21 février 2014, traitement CNRS / SAP2S © CNRS / Sarah Landel


CNRS_RA2013
To see the actual publication please follow the link above