Page 63

CNRS_RA2013

61 Enfin, il est apparu indispensable de prendre en compte les risques liés au transport de matières dangereuses. C’est pour-quoi Ulisse1 a été rattaché à la DGDR en juillet 2013. L’enjeu était essentiel : mettre rapidement à la disposition de l’ensemble des laboratoires du CNRS les compétences reconnues de cette unité de service spécialisée dans le transport de matériel scientifique. À l’actif des directions relevant de votre portefeuille, il faut relever l’achèvement du processus d’allocation des ressources. Pouvez-vous nous en rappeler les étapes ? Il est juste d’insister sur le fait que l’allocation des ressources – niveau d’emploi ainsi que crédits d’investissement et de fonc-tionnement – relève d’un processus. En l’espace de quelques an-nées, le CNRS s’est approprié ce mécanisme qui est aujourd’hui parfaitement huilé. Tout a commencé par la mise en place d’un dialogue de gestion, en interne d’abord, avec nos partenaires ensuite. Ce dialogue est mené par la direction de la stratégie financière, de l’immobilier et de la modernisation (DSFIM). Ensuite s’est opéré le passage à l’allocation des ressources, notamment des ressources humaines avec la diffu-sion de l’outil « ETPT » qui, j’insiste, n’est qu’un outil et rien de plus. Ce processus a abouti à deux résultats. D’une part, la direction des ressources humaines maîtrise de manière optimale ses res-sources. En 2013, l’exécution de la masse salariale a été réalisée à 50 000 euros près sur un budget de 2,6 milliards. D’autre part, cette méthode a fait émerger un management responsabilisé par centre de pilotage, selon le principe : « un périmètre – en l’oc-currence un institut, une direction fonctionnelle ou une déléga-tion –, un responsable, des ressources ». Le processus est parachevé par la vérification de la qualité des comptes, assurée par la direction des comptes et de l’informa-tion financière (DCIF). Ces « gliders », plateformes autonomes de mesure en mer, contiennent d’importantes quantités de batteries au lithium, produit dangereux très réglementé en transport aérien. Ulisse assure la logistique pour leur acheminement jusqu’au lieu du mouillage. La nouvelle application de gestion des congés Agate permet d’avoir une vue globale sur le planning d’activité d’une unité. 2013 a également été une année charnière en matière d’achat… Dans une logique de simplification de la gestion des unités mixtes de recherche et d’économies d’échelle, le CNRS a effectivement coordonné deux opérations d’envergure à l’échelle nationale : d’une part un marché d’équipements informatiques désormais ouvert aux autres organismes de recherche et aux partenaires universitaires et d’autre part des accords-cadres communs au CNRS et aux adhérents de l’Amue2 pour l’achat d’instrumenta-tions scientifiques. Nous avons également adopté un schéma directeur achat 2014- 2016 qui réaffirme l’objectif premier de réponse aux besoins des unités et des services, tout en poursuivant la dématérialisation des procédures. Ce plan d’action nous permettra de réduire nos coûts tout en intégrant les politiques publiques fixées par le gou-vernement en matière de simplification de l’accès des PME aux marchés publics, de soutien à l’innovation mais aussi d’insertion sociale et de prise en compte des exigences environnementales. L’année a été marquée par le déploiement de nouveaux services aux laboratoires. Quels sont-ils ? Portail emploi, e-learning, PRogiciel Intégré de Suivi MÉdical… je pourrais en citer beaucoup, mais le point d’orgue de cette année a indéniablement été le déploiement d’Agate, la nouvelle solution de gestion des congés du CNRS. Cette application a été mise en service en 2013 auprès de 600 unités, et sera disponible fin 2014 pour tous les laboratoires du CNRS. Elle permet aux agents de sai-sir directement leurs congés en ligne et de consulter leur compte individuel à distance. Les directeurs d’unités et les gestionnaires sont les autres grands bénéficiaires de cette application qui leur fournit un service tangible pour la gestion de leurs personnels. © CNRS © Beguery / CNRS-DT INSU


CNRS_RA2013
To see the actual publication please follow the link above