Page 54

SyntheseESCo

giques à plus ou moins grande échelle, l’existence d’écosystèmes particuliers étant liée à la topographie et ses effets sur la circulation régionale, et en particulier les habitats abritant des coraux profonds et les communautés qui leurs sont associées sur les flancs des monts sous-marins ou des dorsales océaniques. La dimension régionale du mélange vertical des masses d’eau commence à être mieux connue et révèle l’importance potentielle de l’hydrodynamique à petite échelle dans le transport de matière entre écosystèmes benthiques et pélagiques adjacents. Plusieurs campagnes récentes ont permis de mettre en évidence un mélange abyssal accru au-dessus des zones de forte variation de la topographie, des dorsales océaniques, des monts sous-marins, ou des bassins arrière-arcs caractérisés par une topographie complexe, ainsi que l’influence de la topographie sur la courantométrie locale jusqu’à présent peu étudiée. Elle apparaît comme un élément-clé du fonctionnement des écosystèmes impactés. De la circulation océanique locale dépend notamment la capacité de maintien des populations par la dispersion de larves, et du transport de particules et composés minéraux dissous, dont les métaux remobilisés lors de l’exploitation des ressources. La densité des espèces suspensivores qui dominent les environnements périphériques des sites hydrothermaux actifs ou encore les flancs des monts sous-marins met par ailleurs l’accent sur les implications locales de ces phénomènes hydrodynamiques, tant sur la diversité des apports de matière organique que sur les propriétés physico-chimiques des habitats. La structure des courants profonds demeure très mal connue à l’échelle synoptique du fait du manque d’observations systématiques. Dans les régions équatoriales, il existe des courants équatoriaux, dirigés soit d’ouest en est, soit d’est en ouest, avec des vitesses de 5-10 cm/s à des profondeurs intermédiaires et s’étendant jusqu’à au moins 1 200 m de profondeur. Ces jets mis en évidence de façon ponctuelle par des campagnes dédiées bénéficient aujourd’hui d’observations à plus large échelle grâce aux profileurs Argo mais demeurent limitées aux 200 m supérieurs de l’océan. Ces résultats très récents illustrent la complexité et la variabilité de la circulation océanique à l’échelle régionale, notamment dans l’Ouest Pacifique qui concentre de nombreux sites d’intérêt pour les activités minières. En dessous de ces profondeurs les connaissances sont encore très largement parcellaires. S’il n’y a pas nécessairement de relation directe avec l’existence d’encroûtements cobaltifères ou de dépôts de sulfures, le contexte régional de circulation favorise le couplage entre topographie et hydrodynamique des eaux profondes, compte-tenu de la topographie des environnements dans lesquels sont rencontrées ces ressources minérales (monts sous-marins ou flancs de dorsales). Ces propriétés hydrodynamiques à mésoéchelle jouent un rôle fondamental dans les relations entre écosystèmes adjacents. C’est un élément déterminant du transport larvaire entre écosystèmes distants de même nature, comme ceux des monts sous-marins où sont rencontrés les encroûtements ou ceux des sources hydrothermales. A ce titre, elles jouent un rôle majeur dans la connectivité entre populations d’espèces sinon endémiques, au moins spécifiques de ces habitats associés aux ressources minérales. Les structures hydrodynamiques particulières formées par ces anomalies topographiques sont également connues pour favoriser l’import vers la surface de nutriments minéraux et l’export vers le fond de matière organique produite en surface. Ces environnements forment des points chauds de diversité et d’abondance dans la colonne d’eau, qui se reflètent, par exemple, dans l’analyse de données de capture de pêche à l’échelle globale sur les monts sous-marins. Certaines études suggèrent que ce phénomène existe aussi sur les dorsales océaniques bien que nettement moins documenté du fait d’un nombre restreint de travaux dédiés. L’une des conséquences importantes de ce phénomène est également l’existence de populations de coraux d’eau froide et d’autres suspensivores. Les environnements où sont présentes les ressources minérales peuvent ainsi constituer un habitat propice aux coraux froids et aux nom- 50


SyntheseESCo
To see the actual publication please follow the link above