Page 7

SyntheseESCo

Impacts environnementaux de l’exploitation des resources minérales marines profondes Une avancée majeure pour la recherche au service du développement durable Le développement de l’économie mondiale dans un monde aux ressources finies entraîne de fortes tensions sur l’approvisionnement en matières premières, qui rendent nécessaire d’une part la recherche d’une économie plus sobre à cet égard et d’autre part le recours à de nouveaux gisements à exploiter. Si les explorations scientifiques menées dans les grands fonds marins depuis une quarantaine d’années ont permis de repérer de tels gisements pour les métaux stratégiques, il est indispensable de s’interroger sur les impacts de leur exploitation, notamment en matière de biodiversité, d’écosystèmes et d’habitats profonds. La France, qui possède le deuxième territoire maritime au niveau mondial, est particulièrement concernée par ces enjeux. Forte à la fois d’établissements scientifiques très investis dans la connaissance des environnements profonds et de sociétés minières et d’ingénierie de rang mondial, notre pays a la capacité de convertir ce potentiel en véritables opportunités économiques. Mais il a aussi l’obligation de concilier ces activités avec la préservation des milieux océaniques profonds et de l’ensemble des services qu’ils peuvent rendre à la société, qui restent, pour une part d’entre eux, encore trop mal connus. Il était donc impératif d’identifier et d’apprécier, pour mieux les maîtriser, les conséquences environnementales de l’exploration et de l’exploitation des ressources minérales profondes. C’est dans cette perspective que le Commissariat général au développement durable du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, en relation avec la Direction générale de la recherche et de l’innovation du Ministère chargé de la recherche, a confié au CNRS et à l’Ifremer la responsabilité d’une expertise scientifique collective sur les impacts environnementaux pouvant résulter de l’exploration et de l’exploitation des ressources minérales profondes. Les apports d’une démarche de cette nature, qui mobilise, sous l’autorité d’organismes dont la valeur est incontestée, une vaste communauté de chercheurs, dans l’analyse rigoureuse de la littérature scientifique et technologique internationale sur l’ensemble des questions soulevées par un sujet donné, ne sont plus à démontrer. L’expertise ainsi documentée dresse en effet un état des lieux critique et exhaustif des acquis scientifiques disponibles. Elle permet, au-delà de ces acquis, de repérer les lacunes, les interrogations et les incertitudes, et d’appréhender les axes des recherches qui restent à entreprendre, pour faire encore progresser les connaissances sur des points clés dans le champ considéré. 3 Expertise scientifique colective CNRS-Ifremer


SyntheseESCo
To see the actual publication please follow the link above