Page 73

SyntheseESCo

déversements de carburant pendant les transferts du site aux bateaux de soutien, déversements de minerai pendant les transferts aux barges et aux vraquiers/minéraliers, dysfonctionnements d’équipement non prévus pouvant aboutir à des pertes de matériel dans le « riser » de remontée et dans le système de pompage, oxydation du métal entrant dans la construction des différents véhicules sous-marins, et du système de pompage…, collisions, échouage, avaries aboutissant à des naufrages. Il n’y pas eu d’expérimentation menée en rapport avec ces impacts accidentels dans un cadre spécifique aux nodules, encroûtements ou sulfures. Cependant, tous les ateliers de travail réunis pour réfléchir à la question des impacts environnementaux s’accordent pour prendre en compte les risques accidentels. L’existence d’un effet cumulatif (synergie des influences) des différents impacts n’a pas encore fait l’objet de recherche officielle. Elle reste présentée comme une hypothèse, fortement étayée par les connaissances déjà acquises sur les milieux et écosystèmes profonds et moins profonds et par des parallèles faisables avec d’autres activités anthropiques. Les publications ne sont cependant pas formelles sur cet effet global et la question reste donc ouverte. Un suivi des impacts plus poussé et spécifique de la zone de test et des techniques/technologies mises en oeuvre apparaît donc nécessaire. L’ensemble des impacts décrits précédemment et les capacités de résilience des écosystèmes est résumé dans le tableau récapitulatif suivant. 69


SyntheseESCo
To see the actual publication please follow the link above