Page 93

SyntheseESCo

Concernant la restauration, l’absence de techniques d’ingénierie écologique représente une des principales difficultés dans la mise en place de stratégies de restauration opérationnelle des écosystèmes. Là encore, la mise en place d’observatoires fond de mer permettra de renseigner les dynamiques temporelles et sera indispensable à l’élaboration de plans de restauration et au suivi des écosystèmes impactés par l’exploitation des ressources minérales. Le site EMSO aux Açores13 et le site Neptune/Endeavour à l’Ouest du Canada peuvent servir de référence sur les méthodologies d’évaluation d’impact et sur les technologies d’observatoire de fond de mer. De telles perspectives de recherches ne pourront se faire sans une identification des acteurs en France. Bien que la communauté scientifique nationale concernée soit limitée, elle a su se rassembler dans différentes structures de coordination ou de regroupements d’équipes au sein d’organismes mais aussi auprès des universités. 7.3. Conclusion Alors que la perspective d’une exploitation prochaine des ressources minérales profondes se précise à l’échelle internationale, la présente expertise collective montre que nous ne connaissons que de façon très partielle ces géo-écosystèmes particuliers. Il est donc essentiel, dans le cadre d’une exploitation de ces ressources, respectueuse de l’environnement marin, de poursuivre un effort de recherche conséquent afin de mieux appréhender les processus liés au fonctionnement et aux dynamiques des géo-écosystèmes marins profonds, en s’intéressant aux questions majeures suivantes : • Quels sont les processus de formation et de transformation des éléments liés aux ressources minérales marines profondes ? • Quels processus gouvernent la variabilité naturelle et le maintien de la biodiversité des écosystèmes associés aux ressources minérales marines profondes, et soutiennent leur fonctionnement et leur métastabilité ? • Quelle peut être l’importance des impacts potentiels liés à l’exploitation des ressources minérales marines profondes et les réponses de la biodiversité et des écosystèmes dans un contexte de changement global ? S’il est indéniable que l’apport de réponses à ces questions nécessitera de relever de nouveaux défis scientifiques et technologiques pour mener à bien les observations et l’échantillonnage requis à différentes échelles de temps et d’espace, il s’agira aussi de favoriser le développement de l’expérimentation in situ et en laboratoire afin de préciser les mécanismes sous-jacents au fonctionnement et à la dynamique des systèmes profonds. D’autre part, une réflexion au moins nationale - sinon européenne - doit être menée concernant la collecte, l’archivage et la mise à disposition des données, qu’elles soient physiques, chimiques, biologiques, écologiques, économiques ou sociales, afin de faciliter le développement de modèles qui constitueront à terme, des outils incontournables pour l’élaboration de scénarii de gestion. 89 13. EMSO est une Infrastructure Européenne de recherche ESFRI et fait partie de la feuille de route française. EMSO Açores abrite un observatoire pluridisciplinaire piloté par la France qui fournit, en quasi temps réel et en continu depuis 2010, des séries temporelles de mesures et d’images sur les processus hydrothermaux, tectoniques et volcaniques et sur les écosystèmes du site actif Lucky Strike. http://www.emso-eu.org/


SyntheseESCo
To see the actual publication please follow the link above