Page 97

SyntheseESCo

• Quels sont les effets potentiels à court, moyen et long termes de l’exploitation sur les écosystèmes et les milieux, tant à proximité des gisements qu’à plus grande distance ? • Quelles sont les capacités de restauration des communautés, d’adaptabilité des espèces, de résilience des écosystèmes et des milieux ? • Quels sont les éventuels risques naturels amplifiés ou suscités par l’exploitation (mouvement de terrain et autres risques telluriques) ? 4°) Les services et les usages (chef de file CNRS) • Quels sont les services qu’assurent ces milieux et ces écosystèmes ? Quels sont les usages actuels ou potentiels qu’ils permettent ou à travers lesquels ils sont valorisés ? • Quelle valeur économique peut-on attribuer à ces services dans une approche systémique ? Existe-t-il déjà des études ayant conduit à les monétariser ? • Quels sont les effets potentiels des différentes techniques d’exploitation et d’exploration sur ces services et ces usages ? Peut-on établir des scénarios en y associant une analyse coûts-bénéfices ? 5°) Les mesures de préservation de l’environnement et de gestion des impacts (chef de file Ifremer) Quelles sont les différentes options pour préserver les écosystèmes et les milieux des différents compartiments, au cours de différentes phases d’exploitation et aux différentes échelles ? Quelles sont les différentes options pour prendre en compte les enjeux liés à des zones d’intérêt particulier comme les aires marines protégées, les habitats et espèces protégées au titre d’une réglementation particulière, ou des zones d’importance particulière vis-à-vis des ressources halieutiques ? Quelles sont les différentes options pour gérer et suivre les impacts, en précisant leur urgence et leur importance ? Quelles sont les mesures possibles pour compenser les impacts ? 6°) Les mesures d’approfondissement des connaissances (chef de file CNRS) Quelles sont les mesures d’explorations pertinentes pour mieux connaître l’état des milieux et des écosystèmes, leurs capacités de restauration et de résilience, leur valeur économique ? Quelles sont les mesures de suivi pertinentes pour évaluer les impacts des explorations et exploitations ? Quelles sont les modalités d’organisation possibles pour synthétiser, mutualiser et valoriser les connaissances acquises ? Quelles sont les compétences nationales et internationales mobilisables ? Quelles sont les recherches nouvelles ou les inflexions d’actions de recherche en cours à envisager ? Quels sont les approches méthodologiques, expérimentales, de simulations, ou technologiques les plus pertinentes ? Pour les 5 premiers thèmes, l’un des organismes est désigné comme chef de file chargé de coordonner l’analyse des questions, qui sera réalisée en association étroite avec les 2 autres organismes. Pour le 6e thème, les bénéficiaires se coordonneront pour l’analyse des questions. 93 • • • • • • • Expertise scientifique colective CNRS-Ifremer


SyntheseESCo
To see the actual publication please follow the link above