Page 99

SyntheseESCo

95 Impacts environnementaux de l’exploitation des resources minérales marines profondes Annexe 2 : Méthodologie de l’ESCo et analyse des corpus de références 1. Méthodologie de l’ESCo Cette expertise repose sur une collaboration entre le CNRS et l’Ifremer, organismes de recherche pour lesquels l’écologie marine, l’océanographie et les géosciences représentent des centres d’intérêts scientifiques majeurs. Elle obéit aux chartes d’expertise du CNRS et de l’Ifremer. Les chartes de l’expertise scientifiques au CNRS et à l’Ifremer L’équipe-projet de l’expertise respecte les principes de rigueur, de compétence, d’impartialité, de fiabilité, de transparence, de clarté et d’exhaustivité du rapport final requis par les Chartes de l’expertise du CNRS et de l’Ifremer : La rigueur et la compétence s’entendent par la sélection fine des experts sollicités pour la direction de la rédaction des différents chapitres de l’expertise. Tous travaillent sur des thématiques en lien avec les environnements marins profonds considérés et disposent d’une longue expérience sur ces sujets. Ils sont reconnus par leurs pairs pour leur implication, tant au niveau des publications que par leur participation aux campagnes ou dans les projets et rapports scientifiques internationaux sur le milieu marin. Leurs compétences et leurs relations complémentaires assurent la couverture de l’ensemble des questions posées à l’ESCo. Eux-mêmes ont choisi les contributeurs aux différents chapitres en fonction de leur domaine de spécialisation. Les membres de l’équipe de coordination, biologistes, sont également spécialistes ou ont reçu une formation sur les milieux marins profonds. L’impartialité a été imposée par l’engagement moral et légal des membres du comité de travail à ne pas s’impliquer dans des projets concurrents avant le terme de la réalisation de l’ESCo en 2014 et à ne pas divulguer les résultats obtenus. Compte-tenu de la masse d’information existante et de sa dispersion, nous ne pouvons pas promettre l’exhaustivité, mais, du moins, la représentativité des recherches est garantie par la constitution rigoureuse du corpus de références et par la fiabilité des sources documentaires, validées grâce aux compétences des membres de l’équipe-projet et des contributeurs. La transparence est apportée par la soumission de l’expertise au jugement de la communauté scientifique au cours d’un colloque de restitution, par le référencement pour chaque chapitre des publications et rapports utilisés, et par l’accessibilité de son contenu à un large public. • • • • Expertise scientifique colective CNRS-Ifremer


SyntheseESCo
To see the actual publication please follow the link above