Page 30

INEE : Prospective écologie fonctionnelle

PROSPECTIVE ECOLOGIE FONCTIONNELLE les avancées majeures à venir.Ces collaboratons sont nécessaires aussi bien au sein des sciences écologiques (taxinomie, écophysiologie, biogéo- chimie, microbiologie environnementale, démo- graphie, pédologie, climatologie) ou au sein des sciences humaines (géographie, sociol gie, éco- nomie) qu’entreces largeschampsdiscipli aires. II .6 Le fonctionnement et la structure des écosystèmesI III.6.1 Introduction Les problématiques relatives à la caractérisation de la structuredes écosystèmes cherchent à éta- blir les liens entre structure de l’habitat (variation spatiale et temporelle, chimique, physique) et communautés vivantes, à l’échelle de l’écosystème ou des complexes d’écosystèmes (paysages). Les communautés vivantes peuvent être analy- communautés sur la structure et la dynamique sées au travers de leur diversité spécifique, phy- des écosystèmes. Le centre d’intérêt de cette logénétique, adaptative, ou fonctionnelle. Les problématique est résolument l’écosystème, et questionnementsrelatifs au fonctionnement des les outils peuvent être variés (espèces biodindi- écosystèmes cherchent donc à organiser ces re- catrices, diversité biologique, caractéristiques lations structure abiotique–composantes bio- physiques et chimiques des écosystèmes),ce qui tiques dans un cadre théorique universel, qui la distingue des « approches fonctionnelles » prenne en considération d’unepart le rôle de l’ha- (thème 3, voir également Jax, 2005) dont l’outil bitat sur les communautés vivantes et leurs in- est le trait fonctionnel, et qui peuvent n’aborder teractions, et d’autre part le rôle de ces mêmes que les interactions biotiques, par exemple. III.6.2 Résultats de l’analyse bibliométrique La France est au 5ème rang mondial sur ces pro- blématiques, ce qui est plutôt faible si l’on com- pare cette position à celle des autres champs thématiques relevant de l’écologie fonctionnelle. Par contre, le CNRS est en position de force au plan national,avec plus de 60% des publications comportant un chercheur rattaché au CNRS (Fi- gure 26). Figure 26 : proportion des publications françaises relevant du fonctionnement des écosystèmes, et auxquelles émarge un chercheur rattaché au CNRS, sur les périodes 2002- 2006 et 2017-2011. 28


INEE : Prospective écologie fonctionnelle
To see the actual publication please follow the link above