Page 56

INEE : Prospective écologie fonctionnelle

PROSPECTIVE ECOLOGIE FONCTIONNELLE 2002-2006 2007-2011 Figure 53: Nombre d'articles publiés par la com- munauté française au sein des différentes sous thé- matiques utilisant l'expérimentation. La position de la production française reste sta- Figure 54 : Facteur d’impact médian des articles rele- ble entre la 3ème et la 4ème place au regard des viant danlsinleermondécoltogiu fCNRtSonpoulre-lexs éprémionta-sederipelen,icnoeaeeecaft’ednot autres nations. La production des unités CNRS 2002-2006 et 2007-2011. est là aussi supérieure à 50 % de la production nationale. En revanche, le facteur d’impact (IF) des revues est plus faible en comparaison avec la production mondiale ce qui se traduit égale- ment par une moins forte publication de nos unités dans les revues généralistes ou les re- vues ayant un IF supérieur à 4 (Figures 54 et 55), même si une progression existe entre la période 2002-2006 et 2007-2011 (Figure 55). Du point de vue des domaines de publication on peut noter que le domaine « Marine & Fresh- water Biology » apparait à la deuxième position en France alors qu’il n’est qu’à la quatrième position à l’échelle mondiale. > 4 2 - 4 1 - 2 1 Figure 55 : proportion d’articles publiés dans l’interface écologie fonctionnelle-écologie évolutive, dans des revues généra- listes à l’échelle mondiale, ou au sein du CNRS (graphique de gauche, période 2007-2011) et évolution de cette proportion au CNRS entre les périodes 2002-2006 et 2007-2011 (graphique de droite). 54


INEE : Prospective écologie fonctionnelle
To see the actual publication please follow the link above