Page 9

INEE : Prospective écologie fonctionnelle

Figure 1 : Distribution des articles relevant des différents champs de l’écologie fonctionnelle dans le monde (28251 articles) sur la période 2007-2011. Figure 2 : Distribution des articles relevant des dif- férents champs de l’écologie fonctionnelle et aux- quels au moins 1 chercheur rattaché au CNRS a participé (1124 articles), sur la période 2007-2011. Le classement de la France pour ces différentes sous-thématiques est représenté par le rang du pourcentage d’articles présentant au moins un Figure 3 : Proportion d'articles ayant au moins 1 auteur chercheur résidant en France (Figure 3) mnondialce, (p%)ur tchangueecha mpnde ldécologierooncction-noitudfpalsna’ecarFaldqareoenarFe nelle retenu, et sur la période 2007-2011. Ce rang oscille de la 3ème à la 8ème place (Figure 3) généralement derrière les USA, le Royaume Uni et l’Allemagne en fonction de la sous thé- matique considérée. A l’échelle nationale, les ar- ticles produits par les auteurs appartenant à des laboratoires CNRS sont toujours les plus Figure 4 : Proportion au sein des publications fran- nombreux quelle que soit la sous-thématique, et çaises ayant au moins 1 auteur CNRS (%), pour dans la majorité des sous-thématiques, le CNRS shaqa eérhodep2de07é2011.ie fonctionnelle retenu, etgoloc-’l0maicpulruc est impliqué dans plus de 50% des articles. L’écotoxicologie est le seul domaine en retrait en termes de participation du CNRS, en raison probablement d’une implication plus grande de l’INRA et de l’IRSTEA dans ce domaine, et de la contribution d’autres organismes, tels Ifremer ou l’INERIS (Figure 4). La production des labo- ratoires CNRS reste toutefois à la première place pour cette sous-thématique. 7 PROSPECTIVE DE L’INSTITUT ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT DU CNRS


INEE : Prospective écologie fonctionnelle
To see the actual publication please follow the link above