Page 11

inee-prospective-recherches-polaires

vre par manque de stations d'observation. Il est Par ailleurs, les changements climatiques ou- donc aujourd’hui essentiel de mettre en place vrent de nouveaux territoires à la colonisation du les dispositifs pour faireface à ces enjeux d’iden- vivant, avec la mise en place de processus inva- tification, de compréhension, de connaissance, sifs et de dynamiques nouvelles (du micro-orga- de préservation voire de remédiation des envi- nisme à l’homme) développant des interactions ronnements et sociétés polaires. très fortes (apparitions de nouveaux pathogènes, Malgré leur éloignement des centres industriels, développement de zoonoses). En Arctique, l’ex- les régions polaires connaissent des apports ploitation minière investit de nouveaux territoires d’origine anthropique (métaux lourds et compo- ou cherche à s’implanter (or, uranium, notam- sés organiques) par le biais de la circulationma- ment). Le réchauffement climatique, en facilitant rine et du transport global d’éléments dans l’accès à certaines régions, ne pourra qu’accen- l’atmosphère. Les polluants organiques persis- tuer le phénomène. Les conséquences sont déjà tants (POPs) ont tendance à se déplacer sur de très significatives sur l’éthologie des caribous au très longues distances et à se déposer en zone Nunavut (parcours de migration modifiés, dimi- polaire par voie aérienne. Leurs propriétés de nution de la fréquentation des zones de vêlage, rémanenceet de bioaccumulaton les rendentex- par exemple). Globalement l’impact sur le milieu trêmement toxiques. C’est ainsi que les pol- et le vivant sera considérable. Il convient donc luants organiques, en particulier, s’accumulent de se doter des moyens d’en apprécier les ef- dans les tissus adipeux des prédateurs supé- fets pour en identifier les formes et processus, rieurs et menacent ce niveau trophique essen- leurs conséquences et contribuer à répondre à la tiel. En Arctique comme en Antarctique, des demande sociétale de plus en plus forte sur le niveaux élevés de polluants ont été rapportés, sujet. Les outils d’observation de l’INEE - Ob- assortis d’effets très néfastes sur le comporte- servatoires hommes-milieux et zones ateliers no- ment, la physiologie et le devenir de plusieurs tamment - peuvent répondre à ces situations de espèces d’oiseaux et mammifères marins. Au- paroxysme et de transformations brutales des cune étude n’a été réalisée chez l’homme. anthropo-écosystèmes. 9 PROSPECTIVE DE L’INSTITUT ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT DU CNRS


inee-prospective-recherches-polaires
To see the actual publication please follow the link above