Page 19

inee-prospective-recherches-polaires

• le milieu antarctique, comprenant les zones continentales et océaniques (jusqu’au front po- laire) ; • le milieu subantarctique, entre le front polaire et la convergence subtropicale ; • le milieu antarctique maritime, couvrant la Pé- ninsule Antarctique et les îles Shetlands, Okney, Sandwich et Bouvet ; les chercheurs français sont très peu investis dans cette région où la France ne dispose d’aucune infrastructure. Front Circumpolaire et circulation thermohaline. (Rapport du SCAR 2010) Le continentAntarctique est un désert glacé. Des relevés météorologiquesde la stationrusse de Vos- tok font état d’un record de -89,3 °C le 21 juillet 1983. En moyenne, la température à l’intérieur du continent fluctue entre -60°C l’hiver et -30°C l’été. Sur les côtes, les températures sont plus élevées avec des moyennes de 0°C l’été et -30°C en hiver.Ces températures « extrêmes » sont associées à des précipitations rares ainsi qu’à des vents violents (200km/h) faisant de ce continent l’un des plus arides du globe. A l’inverse, les îles de la zone subantarctique bénéficient de températures plus clémentes (entre -5 et +15°C avec une moyenneannuele de 5°C) associées à des vents importants (100km/h) et fréquents, ainsi qu’un taux d’humiditéélevé(85%)dû aux précipitations quotidiennes (300 jours par an) et consé- quentes (2500 mm par an). 17 PROSPECTIVE DE L’INSTITUT ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT DU CNRS


inee-prospective-recherches-polaires
To see the actual publication please follow the link above