Page 23

inee-prospective-recherches-polaires

I.2 deganisionon gctiques iquehpargoérAsitagérsrO Le refroidissement de ces zones a été largement Cette organisation de l’espace structure les cou- perturbé par le climat extrêmement variant des rants marins et la circulation atmosphérique, et dernières glaciations, il en résulte que les éco- explique l’importance que représentent les systèmes polaires du nord tels que nous les échanges thermiques entre le « Gulf Stream » connaissons aujourd’hui évoluent depuis seule- d’un côté et le courant du Labrador de l’autre, ment 15 000 ans. Les « barren grounds » les dans les évolutions actuelles du climat. Même plus au nord du Canadaétaientainsi encore cou- les scénarios les plus optimistes envisagent le verts de toundras il y a 2000 ans. risque d’une disparition progressive de la ban- Le pôle Nord se situe au centre d’une zone océa- quise arctique estivale et de l’inlandsis groen- nique de 12 à 14 millions de km2, presque entiè- landais. rement entourée de terres. Sa partie centraleest Les écosystèmes de l’Arctique vont donc subir occupée par une banquise permanente qui peut, de profonds changements dans les années à l’hiver, déborder sur le Pacifique par le détroi de venir L’AnnéePolaire Internationalea mis l’accent Béring et en Atlantique,le long descôtes du Groen- sur l’importance et la variabilité des processus de land. La seule véritable ouverture se trouveentre remaniements à travers l’Arctique et a préconisé le Groenland et la Norvège, large de 1500 km et l’installation d’un réseau de mesure adapté aux marquée d’un sillon profond de 3000 m. grands gradients structurels de l’Arctique. Bering strait Les flèches rouges indi- quent l’afflux des eaux A de l’Atlantique dans rt l’océan Arctique à traversic la mer de Barents et le O détroit de Fram. Les c flèches blanches indi- e a n quent les flux de surface B oundary ifnèciqeaujxt u’nealetxsdreLsgesena.oeruiffloaplanseeuhsdeld C u eaux du Pacifique par le détroit de Béring. r r B e eeytgitrorfua D r ola p s n a r T a Barents Seait r t s m a r F 21 PROSPECTIVE DE L’INSTITUT ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT DU CNRS


inee-prospective-recherches-polaires
To see the actual publication please follow the link above