Page 9

prospectivemer2013

synthèse prospective I etat des lieux biodiversité positionnement & swot ecosystèmes infrastructures & outils Ce document « sciences de la mer à l’INE » est construit autour de plusieurs éléments dont les plus importants sont : l’enquête « Mer », l’analyse de la production bibliographique des unités INE, l’atelier « Mer » du colloque d’Avignon, la réflexion de diverses équipes, ainsi que l’examen de nombreux textes ou documents. Il affiche plusieurs ambitions. • La première est de faire émerger des points de prospective à développer prioritairement dans les années qui viennent. Ces points, discutés à Avignon, cherchent à structurer, organiser, animer, voire susciter des approches transversales qui transgressent les limites des disciplines traditionnelles et qui dépassent le cadre des objets habituels. Ils font l’objet du premier chapitre ci-dessous. • La deuxième est de fournir une description factuelle de la place d’INE en sciences de la mer: forces en présence, moyens et infrastructures disponibles, positionnement dans le paysage national et international, faiblesses, opportunités… (chapitres II à IV). • La troisième, qui est la plus importante, est de restituer l’état de l’art des sciences de la mer à INE, véritable cartographie de la science pratiquée (chapitres V à VIII), afin d’en dégager des clés de lecture pour une vision à long terme. Quelles sciences de la mer à l’institut INEE ? Les chapitres V, VI et VII constituent le socle des sciences de la mer à l’INE. Ils précisent le cadre scientifique des recherches conduites à l’institut et ils correspondent à trois piliers thématiques couvrant trois champs d’intégration d’ampleur croissante. Le premier est centré sur la biodiversité marine, le second élargit la question à toutes les composantes écosystémiques, le troisième intègre en plus les dimensions anthropiques, suscitant ainsi des ouvertures vers d’autres champs disciplinaires. Ces chapitres répondent à un principe de complémentarité : l’intégration entre le vivant et son environnement, puis avec les interactions humaines. L’objectif est de délimiter le contour des sciences de la mer à l’INE et de l’affirmer dans le paysage national. Pour autant, ils permettent aussi de compléter la synthèse prospective (chapitre I), nécessairement plus ciblée, en mettant en exergue de nombreuses interrogations, souvent plus larges. Ils sont complétés par un quatrième chapitre (VIII), à vocation plus transversale, qui présente quelques contextes remarquables méritant une attention particulière. prospective de l’institut ecologie et environnement du cnrs 7 Clef de lecture Organisation générale : une synthèse prospective et deux ensembles supports (en rouge, le point de la situation actuelle; en vert, le socle de ce qui se fait en sciences de la mer à l’INE. socio-anthroposystèmes contextes remarquables II V III VI IV VII VIII


prospectivemer2013
To see the actual publication please follow the link above