Plastiques dans les fleuves : moins nombreux mais plus persistants

Environnement

Dans un article publié le 2 juillet dans Science, la Dr Lisa Weiss et ses collègues du Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens (Cefrem), un laboratoire commun à l'Université de Perpignan (UPVD) et au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), associés à des chercheurs de plusieurs laboratoires1 de France et d’Espagne, réexaminent de façon critique les données existantes d’apports fluviaux en microplastiques et démontrent que les estimations antérieures ont été surestimées de deux à trois ordres de grandeur. Cette correction drastique rend ainsi inutile la nécessité d’un mystérieux "puits de plastique".

  • 1. CEFREM (Université de Perpignan - Via Domitia/CNRS) ; LOMIC (Sorbonne Université/CNRS) ; LEGOS (University de Toulouse III - Paul Sabatier/CNRS/CNES/IRD/UPS) et l'Université de Barcelone
Bibliographie

The missing ocean plastic sink: Gone with the rivers. Lisa Weiss, Wolfgang Ludwig, Serge Heussner, Miquel Canals, Jean-François Ghiglione, Claude Estournel, Mel Constant, Philippe Kerhervé. Science, 2 juillet 2021. DOI : 10.1126/science.abe0290

Contact

Lisa Weiss
Chercheuse post-doctorante
Wolfgang Ludwig
Enseignant-Chercheur Université de Perpignan Via Domitia
Serge Heussner
Chercheur CNRS
Fanny Guyonnet
Directrice de communication - Université de Perpignan Via Domitia
CNRS - Bureau de Presse