Syndrome de l’intestin irritable : un nouveau mécanisme expliquant la douleur abdominale

Biologie
Santé

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une pathologie digestive chronique caractérisée par des douleurs abdominales et des troubles du transit. Parmi les facteurs nutritionnels incriminés, figure un ensemble de petits sucres fermentescibles par le microbiote intestinal présents dans plusieurs aliments, connus sous l’abréviation FODMAPs1. Une étude, menée par des chercheurs d’INRAE, de l’Ecole d’ingénieurs de Purpan et par un enseignant-chercheur de l’université Toulouse III – Paul Sabatier - au Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier), s’est intéressée aux métabolites produits par le microbiote intestinal, issus de la fermentation de deux FODMAPs, le lactose et un sucre complexe. Leurs résultats sont parus le 6 février dans la revue Gastroenterology.

  • 1. Fructo-oligo-di-mono-saccharides et polyols fermentescibles
Bibliographie

Lactose and Fructo-oligosaccharides Increase Visceral Sensitivity in Mice via Glycation Processes, Increasing Mast Cell Density in Colonic Mucosa
Kamphuis JBJ, Guiard B, Leveque M, Olier M, Jouanin I, Yvon S, Tondereau V, Rivière P, Guéraud F, Chevolleau S, Noguer-Meireles MH, Martin JF, Debrauwer L, Eutamène H, Theodorou V.
Gastroenterology, février 2020; doi: 10.1053/j.gastro.2019.10.037

Contact

Vassilia Theodorou
Chercheuse INRAE
Hélène Eutamene
Chercheuse INRAE
Service de presse INRAE
Alexiane Agullo
Attachée de presse CNRS