Un patient aveugle récupère partiellement la vue après une thérapie optogénétique

Biologie
Santé

Une équipe de recherche internationale dirigée par les professeurs José-Alain Sahel et Botond Roska, et associant l'Institut de la Vision (Sorbonne Université/Inserm/CNRS), l’hôpital d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, l'université de Pittsburgh, l'Institut d'ophtalmologie moléculaire et clinique de Bâle (IOB) ainsi que les sociétés Streetlab et GenSight Biologics, a mis en évidence que la thérapie optogénétique peut partiellement restaurer la vision chez un patient aveugle atteint de rétinopathie pigmentaire à un stade avancé. Les résultats de cette étude, une première mondiale, ont été publiés dans la revue Nature Medicine le 24 mai 2021.

Bibliographie

Partial recovery of visual function in a blind patient after optogenetic therapy. José-Alain Sahel, Elise Boulanger-Scemama, Chloé Pagot, Angelo Arleo, Francesco Galluppi, Joseph N Martel, Simona Degli Esposti, Alexandre Delaux, Jean-Baptiste de Saint Aubert, Caroline de Montleau, Emmanuel Gutman, Isabelle Audo, Jens Duebel, Serge Picaud, Deniz Dalkara, Laure Blouin, Magali Taiel, Botond Roska. Nature Medicine, le 24 mai 2021. DOI : 10.1038/s41591-021-01351-4

Contact

José-Alain Sahel
Chercheur Sorbonne Université
Marion Valzy
Attachée de presse à Sorbonne Université
Claire de Thoisy Méchin
Attachée de presse à Sorbonne Université
CNRS - Bureau de Presse