Un facteur sanguin impliqué dans la perte de poids et le vieillissement

Biologie
Santé

Le vieillissement est un processus qui affecte toutes les fonctions du corps humain, et notamment celles du cerveau. Cependant, il est possible de retarder le vieillissement en adaptant son mode de vie (exercice physique, restriction calorique, etc.). Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont élucidé les propriétés d’une molécule présente dans le sang dont les mécanismes étaient jusqu’à aujourd’hui inconnus, le GDF11. Ils ont montré, à l’aide d’un modèle murin, que cette molécule pouvait imiter les bénéfices de certaines restrictions caloriques, comportements alimentaires qui ont prouvé par ailleurs leur efficacité sur la réduction des maladies cardiovasculaires, la prévention des cancers et l’augmentation de la neurogenèse dans le cerveau. Les résultats de cette étude ont été publiés le 22 octobre 2019 dans Aging Cell.

Bibliographie

Systemic GDF11 stimulates the secretion of adiponectin and induces a calorie restriction-like phenotype in aged mice, Lida Katsimpardi,Nicolas Kuperwasser, Claire Camus, Carine Moigneu, Aurélie Chiche, Virginie Tolle, Han Li, Erzsebet Kokovay et Pierre-Marie Lledo. Aging Cell, 22 octobre 2019. DOI: 10.1111/acel.13038

 

Contact

Samira Techer
Assistante presse CNRS
Myriam Rebeyrotte
Attachée de presse à l'Institut Pasteur
Héloïse Rakovski
Attachée de presse à l'Institut Pasteur