CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Start-up

Évaluer les compétences comportementales grâce à un jeu de rôle numérique

La start-up Skilder, en s'appuyant sur les travaux de trois laboratoires du CNRS et de ses partenaires1, a construit une plateforme numérique d'évaluation des compétences comportementales (empathie, leadership, écoute, persuasion...) permettant aux entreprises de mieux recruter ou former leurs collaborateurs.

illustration

Pour recruter un collaborateur ou lui proposer une formation, les responsables de ressources humaines savent que l'évaluation des compétences comportementales, telles que l'écoute, le leadership, ou la persuasion, est aussi importante que celle des compétences purement professionnelles. Pour les aider à mieux formaliser cette évaluation, la start-up Skilder propose aux entreprises une plateforme qui simule des interactions humaines, au moyen d'avatars numériques, et fournit une évaluation détaillée des compétences relationnelles et comportementales manifestées par le collaborateur.

À l'origine de Skilder, il y a Pierre de Sousa, son actuel président, qui cherchait à créer un outil permettant d'évaluer les compétences comportementales. Par l'intermédiaire de la Satt Pulsalys, il est entré en contact avec le laboratoire Interactions, corpus, apprentissages, représentations1. L'expertise en modélisation des interactions du laboratoire, associée à celle en traitement automatique du langage de Yuko Sasa, directrice R&D de Skilder, ont permis d'établir une bibliothèque de comportements clés observables. Un programme de développement a ensuite été mené en collaboration avec deux autres laboratoires : le Laboratoire d'informatique en image et systèmes d'information1, pour l'analyse d'un parcours d'utilisateur sur une plateforme numérique, et le Laboratoire d'informatique de Grenoble1, sur l'analyse acoustique des interactions paraverbales (vocalisation...).

Le résultat est la plateforme accessible en ligne de Skilder, qui place la personne testée dans une série de situations professionnelles, en fonctionnant comme un jeu de rôles réalisé au moyen d'avatars numériques : interactions écrites ou orales avec des collègues, des clients, des responsables hiérarchiques, prise de décision... Des dizaines de comportements clés sont ainsi observés et analysés, afin de produire un diagnostic qui évalue ses capacités selon de multiples critères. « Ces résultats sont ensuite discutés et adaptés avec le service des ressources humaines de l'entreprise, en prenant en compte les compétences recherchées », indique Pierre de Sousa.

L'outil peut donc être utilisé pour affiner un recrutement, mais aussi pour réaliser un diagnostic sur les compétences comportementales d'un collaborateur, et construire un parcours de formation adapté à ses besoins.

La plateforme aujourd'hui disponible est dédiée à l'évaluation des cadres intermédiaires (en particulier les commerciaux). Une version dédiée aux cadres supérieurs, en cours d'élaboration avec le cabinet de conseil en ressources humaines BPI Group, sera déployée au début de 2021. Enfin, une plateforme axée sur l'évaluation des employés est en cours de développement au sein d'un consortium associant notamment Pôle emploi et des entreprises de la grande distribution.

Pour financer son développement, Skilder a réalisé en juillet 2020 une levée de fonds d'un million d'euros2. L'entreprise compte sur un véritable démarrage de ses ventes en 2021. En parallèle, la start-up va travailler sur de futurs outils qui réaliseront cette fois une mise en situation coopérative de la personne dont on souhaite évaluer les compétences comportementales. Un financement total de 700 000 euros a été validé pour des collaborations scientifiques (thèses, projets de recherche...) avec les trois laboratoires associés au projet.

 

1 Les laboratoires impliqués dans le développement des solutions proposées par Skilder sont :

  • Le laboratoire Interactions, corpus, apprentissages, représentations (CNRS/ENS de Lyon/ Université Lumière Lyon 2)* ;
  • Le Laboratoire d'informatique en image et systèmes d'information (CNRS/Université Lumière Lyon 2/École Centrale de Lyon/Insa Lyon/Université Claude Bernard Lyon1)* ;
  • Le Laboratoire d'informatique de Grenoble (CNRS/Inria/Université Grenoble Alpes).

* Intervention notamment en consortium au travers du Laboratoire d’Excellence Aslan (Études avancées sur la complexité du langage)

2 Levée de fonds effectuée du fonds d’investissement à impact sociétal et environnemental Phitrust, de la Banque Populaire Auvergne Rhône-Alpes (client historique de Skilder) et de Bpifrance.

Contacts :

Pierre de Sousa / Président de Skilder / pierre@skilder.com

Matthieu Quignard / Ingénieur de recherche au CNRS et référent scientifique Skilder pour le Laboratoire Icar / matthieu.quignard@ens-lyon.fr