CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Événements

Le CNRS contribue au développement des entreprises du dispositif médical

Les laboratoires du CNRS disposent de toute l'expertise scientifique nécessaire au développement de dispositifs médicaux innovants et les contacts avec les entreprises, majoritairement des PME et des start-up, se multiplient.

illustration

Lors d'une journée ''Start-up innovantes'', organisée en mai dernier par le Snitem (Syndicat national de l'industrie des technologies médicales), Jean-Luc Moullet, directeur général délégué à l'innovation du CNRS, a présenté la stratégie d'innovation de l'organisme dans le secteur de la santé, et plus précisément du secteur des dispositifs médicaux.

Sur le millier de contrats de collaboration de recherche que le CNRS signe chaque année avec des entreprises, près de la moitié trouve des applications en santé humaine : médicaments, diagnostic, dispositifs médicaux, e-santé. Le secteur a également donné naissance à 37 laboratoires communs, qui sont la forme la plus aboutie de partenariat entre un laboratoire de recherche et une entreprise. Le CNRS accompagne aussi la création de start-up dans le secteur : sur 80 projets accompagnés dans le cadre du programme RISE, 37 concernent la santé, dont la moitié spécifiquement les dispositifs médicaux.

À titre d'exemples :

  • Grapheal, issue de l'institut Néel du CNRS, réalise des biocapteurs numériques, intégrés dans des systèmes embarqués tel que des bandelettes de test, patches et objets nomades pour le dépistage ou le suivi des patients sur le terrain.
  • Sensome, issue du Laboratoire d'hydrodynamique1, a mis au point un capteur innovant pour améliorer, à l'aide de l'intelligence artificielle, le traitement des accidents vasculaires cérébraux.
  • Cardiawave, issue de l'Institut Langevin2, a développé une technologie de traitement par ultrasons de maladies des valves cardiaques.

« Les entreprises françaises du domaine du dispositif médical- 85 % sont des PME - se caractérisent par une très grande diversité de produits et de technologies. Une entreprise comme Urgo, par exemple, avec laquelle le CNRS a signé plusieurs contrats de recherche et a créé un laboratoire commun (le Leram), mobilise des compétences qui touchent à la chimie, la physico-chimie et la modélisation des matériaux, la physique et la rhéologie, l’électronique, et bien évidemment la biologie. Dans ce contexte, la pluridisciplinarité qui caractérise les laboratoires du CNRS est un véritable atout », indique Christian Périgaud, responsable de la filière Santé à la Direction des relations avec les entreprises du CNRS.

Les transformations technologiques (avènement de la robotique, numérisation, automatisation, …), les avancées de la médecine et les grandes tendances de santé (développement des maladies chroniques) font émerger des nouvelles catégories de dispositifs médicaux. Le plan d’investissement « France 2030 » relève à ce titre de nombreux enjeux associés au développement de robots chirurgicaux, de dispositifs médicaux et solutions numériques pour la santé mentale ou encore l’amélioration des implants et prothèses. Autant d’enjeux auxquels les laboratoires du CNRS sont à même de répondre.

Avec la création d'une filière Santé au sein de sa Direction des relations avec les entreprises, le CNRS mène désormais une politique active en direction des entreprises, dans le but d'accélérer le développement de partenariats industriels. Elle prend la forme de contacts directs, en s'appuyant sur les délégations régionales et les services partenariats et valorisation du CNRS, par le biais d’organisations professionnelles comme le Snitem, mais aussi d'interventions (présentations, table-rondes...) dans diverses manifestations ciblées, comme récemment le salon Innovatives SHS  organisé par le CNRS, ou le salon Vivatech.

 

1 CNRS/École polytechnique

2 CNRS/Inserm/ESPCI

Contact :

Christian Perigaud / Responsable de la filière Santé à la Direction des relations avec les entreprises du CNRS / Christian.perigaud@cnrs.fr