Accueil > Actualités > Actualités 2016

CBD - Topologie et recombinaison : un lien évolutif et moléculaire

par Laure Vayssettes - publié le , mis à jour le

La formation programmée de nombreuses cassures de l’ADN lors de la méiose est un phénomène particulièrement étonnant dont la compréhension moléculaire et évolutive est d’une importance majeure en biologie. Des chercheurs de l’Institut de génétique humaine à Montpellier et du Centre de biologie du développement (CDB) à Toulouse, révèlent qu’une protéine essentielle pour la formation de ces cassures est homologue à une sous-unité de topoisomérase. Ceci démontre que les protéines qui catalysent les cassures de l’ADN en méiose ont une activité biochimique en partie similaire à celle des topoisomérases et met en évidence l’évolution d’un ensemble moléculaire qui semble s’être différencié avec l’émergence de la reproduction sexuée.
© Thomas Robert

Voir en ligne : Brève INSB