Accueil > Actualités > Actualités 2017

Les cassures double-brin de l’ADN prennent des risques

par Alexandre Papin - publié le

L’ADN de nos cellules est régulièrement endommagé et parmi les lésions les plus dangereuses, les cassures qui touchent les deux brins de la double hélice d’ADN peuvent conduire à des échanges d’ADN entre des chromosomes différents, appelés translocations. Des chercheurs du Laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire du contrôle de la prolifération (LBCMCP), en collaboration avec une équipe du Babraham Institute à Cambridge (Grande-Bretagne), montrent que les cassures double-brin de l’ADN peuvent dans certains cas se regrouper dans le noyau des cellules, ce qui pourrait contribuer à l’apparition des translocations. Ces travaux ont été publiés le 6 mars 2017 dans la revue Nature Structural and Molecular Biology.
© François Aymard. Gaëlle Legube

Voir en ligne : Site de l’Institut des sciences biologiques du CNRS