Accueil > Actualités > Actualités 2018

[Actualité scientifique] Le pic du Midi met la lumière sur le mercure

par Clément Blondel - publié le , mis à jour le

Le mercure (Hg) d’origine anthropique est principalement émis dans l’atmosphère sous forme de Hg(0) élémentaire, qui peut ensuite être oxydé sous des formes gazeuses de Hg(II) censées se déposer sur les écosystèmes terrestres par voies sèche ou humide. Or, une étude menée par une équipe internationale comprenant des chercheur.e.s du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, UT3 - Paul Sabatier/CNRS/ IRD/CNES) vient de révéler que les molécules de Hg(II) gazeuses nouvellement formées peuvent être facilement retransformées en Hg(0) par absorption de la lumière solaire et que donc la durée de vie de Hg(0) dans l’atmosphère est d’environ un an, soit deux fois plus longue que les estimations précédentes. Ils estiment qu’une absorption accrue de Hg(0) par les écosystèmes terrestres prolonge l’impact de ce polluant sur des écosystèmes aquatiques dans le monde entier. Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Communications.

Contact chercheur
Jeroen Sonke

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut des sciences de l’Univers