Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] Certains promoteurs ont une folle envie de se déméthyler avant l’heure…

par Clément Blondel - publié le , mis à jour le

La méthylation de l’ADN est une modification qui touche le plus souvent la cytosine, une des quatre bases de l’ADN. Elle est impliquée dans différents processus physiologiques et sa dérégulation est souvent associée au cancer. La déméthylation des gènes est corrélée à leur expression, dans le bon type cellulaire et au bon stade de développement. Des chercheur.es toulousain.es de l’Institut de pharmacologie et de biologie structurale (IPBS, CNRS/UT3 - Paul Sabatier), ont montré que certains éléments de régulation d’un locus immunologique, normalement actifs aux stades tardifs du développement des lymphocytes B, sont déméthylés très tôt au cours du développement embryonnaire suggérant l’existence de mécanismes de marquage avant même l’apparition de la lignée lymphocytaire B. Cette étude est publiée dans la revue PLoS Genetics.

Contact chercheur
Ahmed Amine Khamlichi, chercheur CNRS, Institut de pharmacologie et de biologie structurale (IPBS, CNRS/UT3 - Paul Sabatier)

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut des sciences biologiques