Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] Le changement climatique modifie la disponibilité de l’eau terrestre

par Clément Blondel - publié le , mis à jour le

Une équipe de recherche internationale composé notamment d’un chercheur du Centre national de recherches météorologiques (CNRM), a reconstitué la disponibilité en eau dans le monde au cours du mois le plus sec des années 1902 - 2014 en utilisant des modèles climatiques et de nouvelles observations. Les chercheur.es ont ensuite comparé la disponibilité en eau des années 1985 - 2014 à celle de la première moitié du XXe siècle. Ils ont ainsi pu tracer un schéma global de l’évolution de la disponibilité en eau au cours des trois dernières décennies. Pour vérifier le rôle du changement climatique sur cette évolution, les chercheur.es ont utilisé la méthode dite d’attribution qui consiste à comparer des séries d’observation avec des simulations climatiques calculées avec et sans émissions de CO2 d’origine humaine.

Publiée dans Nature, cette étude est la première à établir au niveau mondial un lien entre le changement de disponibilité en eau pendant les saisons sèches et le changement climatique induit par l’humain. Elle met également en évidence une intensification des saisons sèches dans de nombreuses régions extratropicales, notamment en Europe, en Amérique du Nord, en Sibérie, en Afrique australe et de l’Est, généralement causée par une plus grande évaporation (due à des températures et des radiations plus élevées) plutôt que par une réduction des précipitations.

Contact chercheur
Bertrand Decharme, chercheur CNRS au Centre national de recherches météorologiques (CNRM, CNRS/Météo France)

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut national des sciences de l’Univers du CNRS