Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] Libération anormale de progéniteurs adipeux : quand le gras est sous pression !

par Clément Blondel - publié le

La présence d’adipocytes ectopiques dans le muscle est connue pour être délétère pour le métabolisme. Jusqu’à présent il était admis que ces cellules graisseuses provenaient de la maturation d’une population locale de progéniteurs adipeux. Cette étude publiée dans Cell Reports montre que chez la souris dans un contexte de surcharge calorique le tissu adipeux sous cutané libère de façon anormale des progéniteurs adipeux migrant vers le muscle, qui participent à la formation d’adipocytes ectopiques et aux dommages métaboliques associés. Ces travaux ont été menés par une équipe toulousaine composée notamment de chercheur·es du laboratoire Cellules stromales, homéostasie, plasticité et réparation tissulaire (STROMALab, CNRS/Inserm/UT3 Paul Sabatier/Établissement français du sang).

Contacts chercheuses
Amandine Girousse, chercheuse CNRS dans l’unité Cellules stromales, homéostasie, plasticité et réparation tissulaire (STROMALab, CNRS/Inserm/UT3 Paul Sabatier/Établissement français du sang)

Coralie Sengenes, chercheuse Inserm dans l’unité Cellules stromales, homéostasie, plasticité et réparation tissulaire (STROMALab, CNRS/Inserm/UT3 Paul Sabatier/Établissement français du sang)

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut des sciences biologiques