Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] Observer comment les structures à fine échelle de la circulation océanique contrôlent la distribution phytoplanctonique et sa variabilité dans l’océan côtier

par Clément Blondel - publié le , mis à jour le

Une collaboration multidisciplinaire entre chercheur.e.s français.es et espagnol.e.s impliquant des équipes du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS), a mis en évidence le rôle des processus de transport à fine échelle sur l’activité biologique océanique grâce à l’application d’outils des systèmes complexes sur des observations pluriannuelles à haute résolution de l’océan côtier. Ces chercheur.e.s infèrent les structures géométriques tridimensionnelles de l’écoulement en utilisant de puissants diagnostics dérivés des vitesses de surface mesurées par des radars haute fréquence (HF). Ceci a notamment permis de suivre et de différencier les structures convergentes et divergentes de la circulation océanique pour dévoiler, avec un niveau de détails inégalé, comment elles contrôlent la distribution spatiale et la variabilité temporelle de la biomasse phytoplanctonique observée par satellite.

Contact chercheuse
Véronique Garcon, LEGOS - OMP (CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier/CNES/IRD)

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut des sciences de l’Univers