Accueil > Actualités

[Alerte presse] De l’utilisation des herbiers au XXIe siècle

par Clément Blondel - publié le , mis à jour le

Les collections d’herbier sont depuis plus de quatre siècles les référentiels de la diversité des plantes et de la connaissance botanique. Elles servent traditionnellement à la systématique pour la description et la classification des espèces et à l’expertise botanique pour l’identification de spécimens issus de nouvelles récoltes par comparaison avec des spécimens de référence (types). Aujourd’hui l’utilisation des herbiers va plus loin, grâce notamment aux avancées technologiques et de communication interactive. En effet, de plus en plus de spécimens d’herbier sont numérisés et rendus accessible au public, les données de récolte sont retranscrites en masse en grande partie avec des projets de science participative et le séquençage des génomes de plantes s’est largement répandu. Un numéro spécial de Botany Letters, journal international de la Société Botanique de France, coordonné notamment par Guillaume Besnard du laboratoire toulousain Évolution et diversité biologique (EDB) présente un état de l’art sur le sujet avec une sélection d’études originales.

Contact chercheur
Guillaume Besnard, Évolution et diversité biologique (EDB, CNRS/UT3 - Paul Sabtier/IRD)

Source MNHN

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut écologie et environnement