Accueil > Actualités

[Communiqué de presse] Les deux modèles de climat français s’accordent pour simuler un réchauffement prononcé

par Clément Blondel - publié le

La communauté internationale en climatologie est engagée dans un important exercice de simulations numériques du climat, passé et futur. Ses conclusions contribueront de manière majeure au premier volet du sixième rapport d’évaluation du GIEC [1], dont la publication est prévue en 2021. Les scientifiques français impliqués dans ce travail, notamment au CNRS, au CEA et à Météo-France, ont été les premiers à rendre leur copie et viennent de dévoiler les grandes lignes de leurs résultats. Leurs nouveaux modèles prévoient notamment un réchauffement plus important en 2100 que les versions précédentes. Ils progressent aussi dans leur description du climat à l’échelle régionale.

Télécharger le dossier de presse (PDF)

Contact chercheur
David Salas y Mélia, ingénieur Météo-France au Centre national de recherches météorologiques (CNRM, CNRS/Météo-France)

Voir en ligne : Le communiqué de presse (PDF)


[1Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (en anglais : Intergovernmental Panel on Climate Change, IPCC).