Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] L’instrument SuperCam bientôt livré à la NASA

par Clément Blondel - publié le , mis à jour le

Le Mast Unit de l’instrument SuperCam de la mission américaine Mars2020 sera prochainement livré au centre de recherche spatiale de la NASA, le JPL (Jet Propulsion Laboratory – Pasadena-USA) afin d’être intégré en haut du mât du rover de la mission Mars 2020.
A cette occasion, le CNES, le CNRS et l’Université Toulouse III - Paul Sabatier ont organisé mardi 11 juin 2019 à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap-OMP), une visite de presse pour faire découvrir l’instrument avant sa livraison.

La mission Mars 2020 doit explorer la planète Mars en déposant un rover sur le cratère Jezero. Sa mission principale sera de collecter des échantillons martiens. SuperCam sera essentiel pour caractériser et sélectionner ces échantillons de roches et de sol qui pourront être récupérés et envoyés sur Terre lors de missions ultérieures.

SuperCam réalisera des tirs lasers focalisés qui, après analyse, fourniront la composition chimique des roches. Il emporte un spectromètre Raman et un spectromètre infra-rouge. Leur utilisation donnera la composition minérale des roches et détectera la présence éventuelle de molécules organiques. Une caméra couleur fournira des images de contexte et un micro enregistrera pour la première fois des sons sur Mars. Objectif scientifique de SuperCam : étudier la diversité géologique de Mars et y détecter des traces d’éventuelles formes de vie passée.

SuperCam est le fruit d’une étroite collaboration entre le Los Alamos National Laboratory (États-Unis) et l’Irap-OMP (CNRS/CNES/UT3 Paul Sabatier) avec une contribution de l’Université de Valladolid (Espagne). Placée sous la responsabilité du CNES, la conception et la fabrication de la partie française de SuperCam (appelée le Mast Unit) sont coordonnées par l’Irap-OMP.
Le Centre inter-universitaire de recherche et d’ingénierie des matériaux (Cirimat, CNRS/UT3-Paul Sabatier/Toulouse INP) et l’Observatoire Midi-Pyrénées (OMP, CNRS/UT3-Paul Sabatier/Météo-France/IRD) ont également contribué à des éléments de l’instrument à l’instar d’autres laboratoires du CNRS et des universités (LAB, LESIA et LATMOS).

(Source CNES)