Accueil > Actualités

Ma thèse sur un mur : quand la science inspire l’art urbain

par Clément Blondel - publié le

Le projet Ma thèse sur un mur est né de l’initiative d’étudiant·es de l’Université Toulouse - Jean Jaurès pour permettre la diffusion des connaissances par le travail d’artistes de différentes régions du monde.

Avec plus de 150 candidatures de doctorant·es, 39 binômes doctorant·e/artiste ont été formés pour donner naissance à une exposition de 12 panneaux qui illustrent notamment les travaux de recherche de doctorant·es du Centre de biologie du développement (CBD-CBI) et Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA-CBI).

La fresque du duo gagnant, Mathilde Bergamelli, doctorante au Centre de physiopathologie Toulouse Purpan (CPTP) et l’artiste brésilien Heitor Corrêa est exposée à l’entrée du campus de l’université Toulouse - Jean Jaurès, bâtiment de l’arche.

Mystères de la propagation (in utero) Mathilde Bergamelli (France) et Heitor Correa (Brésil)

Voir en ligne : Sur le site dédié