Accueil > La Science taille XX elles

Vincent Moncorgé, photographe

par Laure Vayssettes - publié le

VINCENT MONCORGÉ

La Science taille XX elles

« Je me rappelle de ma scolarité et des images d’Epinal qui nous martelaient sans cesse que les garçons, pragmatiques, étaient naturellement doués pour les sciences alors que les filles, plus sensibles, devaient s’orienter vers les lettres. J’ai moi-même suivi mon cursus passivement pour me retrouver sur les bancs de la Faculté des Sciences, sans passion, comme par défaut. Il a fallu une tragédie familiale, un aiguillage accidentel pour que je prenne conscience de mes vraies aspirations.

Je suis retourné des années après vers le monde scientifique au grès de mon activité professionnelle et j’ai découvert que comme ailleurs, les préjugés y avaient la vie dure.

Lorsque l’association Femmes & Sciences, en partenariat avec le CNRS, m’a proposé de réaliser des portraits de femmes scientifiques, j’ai trouvé là l’opportunité d’un engagement sincère, à ma simple mesure, pour essayer de combattre les idées reçues. Celles qui poussent des collégiennes, lycéennes ou étudiantes à se dire « ce n’est pas pour moi, je n’y arriverai pas »

Nous vous présentons ici douze portraits de femmes qui ont osé, qui sont allées au bout de leur rêve. Douze portraits pour montrer que les femmes scientifiques sont des femmes comme les autres mais aussi des femmes exceptionnelles. Elles sont courageuses, pugnaces, brillantes. Douze clichés pour montrer qu’elles ne sont pas moins féminines parce qu’elles portent des blouses blanches, explorent les océans, jonglent avec les formules mathématiques, découpent des génomes, explore les cellules nerveuses... Douze démonstrations pour convaincre que la science n’est pas une affaire de genre.

Je souhaite dédier cette série de portraits à ma mère, qui en tant que féministe convaincue, nous a fait prendre conscience dès notre plus jeune âge de la condition des femmes et nous a sensibilisés, mes frères et moi, aux perpétuelles inégalités qui perdurent « depuis que le monde est monde » et qui nous a appris à vivre sans jamais nous contenter de nos certitudes masculines.

Ce travail est né de rencontres. Je tiens à remercier en particulier Catherine Dematteis, Dominique Morello, Valeria Medina, Jules Pinton, Perle Lagier, Dominique Marangoni et Caroline Moncorgé-Sabatier évidemment. »



- Vincent Moncorgé est photographe indépendant, il vit et travaille à Lyon.
Son travail est divisé entre des projets au long cours et des commandes institutionnelles. Une part importante de ses travaux est dédiée au monde de la science. Il a déjà publié cinq ouvrages qui montrent le quotidien de la recherche fondamentale. Depuis 10 ans, image après image il décrit la vie des chercheurs à travers une photographie documentaire et ethnographique.
Ses travaux sont exposés internationalement. Il donne parallèlement de ses expositions, des conférences autour du thème « Documenter la science, une perspective photographique ».
Il est membre de l’ESMA (European Society for Mathematics and the Arts).
Site web de Vincent Moncorgé.

Rechercher